A qui s'adresse ce test ?

Le stress élevé, la faible libido, les troubles du sommeil, l'épuisement de l'énergie et d'innombrables autres manifestations de notre vie quotidienne surmenée, sont des réalités auxquelles nous pouvons tous nous identifier. Quel que soit notre âge et quel que soit notre sexe, l'impact causé par le stress se traduit par des déséquilibres, à la fois de nos hormones sexuelles et des biomarqueurs clés de notre système immunitaire. Les ramener à des niveaux plus équilibrés est une étape importante vers la réalisation de notre état optimal.

Le profil de stress et d'hormone mesure les niveaux des mêmes hormones clés présentées dans notre test phare d'hormones salivaires, le bien-être femme cycle quotidien, avec l'ajout des niveaux diurnes de mélatonine et d'IgA sécrétoires (SIgA), des indicateurs clés de déséquilibre ou de dysfonctionnement immunitaire et de stress.

Le profil de stress et d'hormone
Le profil de stress et d'hormone

Une mesure analytique des principales hormones sexuelles et des biomarqueurs de stress, le tout dans un seul test pratique… Le profil de stress et d’hormone.

À propos de l’IgA Sécrétoires (SIgA)

Les IgA sécrétoires (SIgA) reflètent la résilience de la réponse immunitaire et l'effet du stress sur le système immunitaire. SIgA est un produit de cellules B activées en contact intime avec les membranes muqueuses des voies nasales, de la cavité buccale, des glandes lacrymales, des voies gastro-intestinales et respiratoires, ainsi que des voies génito-urinaires. Toutes ces surfaces muqueuses sont exposées à l'environnement extérieur, et les SIgA sont une partie importante de la première ligne de défense immunitaire contre les agents pathogènes qui causent l'infection. Il se lie à ces agents pathogènes infectieux et empêche leur adhésion et leur pénétration dans l'organisme.

À propos de la melatonine

La mélatonine est une hormone produite pendant la phase sombre de la journée par la glande pinéale, une petite glande endocrine du cerveau qui régule le cycle veille-sommeil (ie: rythme circadien). C’est également observé en grand nombre dans l'intestin où ses effets locaux sont impliqués dans une myriade d'actions, notamment le métabolisme, la fonction immunitaire, la fonction intestinale, l'inflammation, la fonction mitochondriale, le piégeage des radicaux libres et l'activité antioxydante directe.

Toutes ces fonctions de la mélatonine interagissent, équilibrant ainsi les rythmes circadiens, ce qui peut aider à assurer des habitudes de sommeil appropriées, à réduire le stress oxydatif et à limiter l'augmentation des espèces réactives d'oxygène et d'azote.